Emmanuelle Delteil



Témoignages

  • Les Monaco Globe Series, grand événement sportif de la classe Imoca, ont marqué notre première rencontre avec Emmanuelle, au mois de juin dernier. Derrière son dynamisme et son inaltérable bonne humeur, nous avons découvert une grande professionnelle, particulièrement disponible et capable de s’adapter à n’importe quelle situation. D’autres projets communs se profilent déjà à l’horizon, avec une très jolie histoire à écrire. Isabelle Joschke et Alain Gautier
    Skipper et Manager du monocoque Imoca 60 MONIN

  • Emmanuelle est une photographe de l’humain avec cette capacité de capter L’instant, celui-là même qui met en valeur nos équipes, qui nous donne à tous un sentiment de fierté dans l’accomplissement de nos gestes techniques. Esther Volozan
    Responsable Communication Enedis -Côte d’Azur

  • Emmanuelle a su relever le défis d’animer avec autonomie et fluidité notre workshop dédiée à la filière audiovisuelle sur les Alpes-Maritimes. Elle a su faire preuve d’une grande capacité d’écoute et d’investissement pour comprendre les enjeux du sujet traité lors de la manifestation. Notre collaboration fut très agréable et nous réitèrerons l’expérience avec plaisir.  Julie Giordano
    Chargée de gestion de projets - CCI Nice Côte d'Azur

  • Rencontrée de manière quelque peu fortuite, Emma arrivait à point nommé. Dans l’atelier Cipre, l’ambiance grouillait autour des derniers préparatifs de l’œuvre de « Go To Ski ». Pour cette expérience unique, Emma s’est imprégnée de l’univers d’un artiste, de son équipe et les a accompagnés jusqu’au sommet d’une montagne pour présenter son sujet. Un « 3 minutes » qui résume avec brio un projet d’artiste autant que ses qualités professionnelles. Leslie et Stephane Cipre - cipre.fr



Itinéraire d'une enfant de la télé

Des studios de radios régionales et nationales aux plateaux de télévision, Emmanuelle Delteil, journaliste de formation, a tracé sa carrière avec un goût immodéré pour le frisson du direct et un sens marqué du contact avec le public.

Son expérience du reportage et son œil affuté la pousse à se former aux métiers de l’image. C’est donc en tant que photographe et cadreur qu’elle passe de l’autre côté du miroir jusqu'à devenir productrice et réalisatrice de documentaires.
Cette expérience de femme de media est aujourd’hui à la disposition d’une clientèle institutionnelle et professionnelle pour répondre à un éventail toujours plus large de besoins de communication, allant de la modération de séminaires et conférences à la réalisation de films en passant par le reportage photo et vidéo.

En détail...

L’Afrique sub-saharienne où j’ai grandi, l’école de journalisme à Paris dont je suis diplômée, les antennes régionales de Radio France où j’ai appris mon métier, sont autant de jalons qui ont marqué mon parcours personnel et professionnel, et constituent aujourd’hui encore la source à laquelle je puise mon énergie, mon inspiration et mon envie de créer.

Après Radio France, c’est Radio Monte-Carlo qui m’ouvre ses portes et son antenne me donnant l’occasion de parfaire mon métier lors des émissions matinales aux côtés de grands noms de la radio. De RMC à TMC, il n’y avait qu’un pas que j’ai allègrement franchi pour me retrouver quotidiennement sur un plateau de télévision en direct. La météo donc, exercice de style pouvant s’avérer fastidieux, mais qui est une école implacable. Ayant eu la chance de pouvoir apporter au programme ma touche personnelle, j’ai eu le plaisir d’en faire un rendez-vous quotidien du public azuréen avec des invités de marque et des informations culturelles depuis la terrasse de Télé Monte-Carlo au pied du rocher. Puis les émissions se sont succédées, talk-shows, reportages ou quotidiennes comme le programme itinérant de France 3 que j’ai co-animé depuis les plages de Méditerranée.

J’ai eu un vrai déclic en coproduisant avec TMC une série d’émissions invitant à découvrir les traditions culinaires de différents pays méditerranéens, « Papilles ». L’idée m’était venue en présentant une chronique gastronomique sur RMC avec Alain Ducasse. Et je tire une certaine satisfaction d’avoir su vendre à une chaîne de télévision un concept auquel peu de gens croyaient des années avant la déferlante des programmes culinaires. Présenter, coproduire et participer à la réalisation d’une série d’émissions tournées le plus souvent en extérieurs et à l’étranger a été l’une des expériences les plus passionnantes et formatrices que j’ai connues dans ma carrière médiatique.

Cela m’a donné l’envie de produire et réaliser seule une série documentaire, « Profils de femmes ». Et je me suis lancée, sans filet, sur la production et la réalisation d’un premier épisode de 26 minutes à Singapour avec une équipe constituée pour l’occasion. J’ai voulu créer cette série pour donner la parole à des femmes, des battantes dont l’expérience positive et l’énergie communicative peuvent être une source d’inspiration pour celles et ceux qui n’ont pas encore osé aller au bout de leur rêve.